Le texte de présentation

L’annonce que vous rédigez pour vous présenter est cruciale pour pouvoir nouer des contacts avec d’autres célibataires sur un site de rencontre.

Avec les photos, c’est ce texte de présentation qui fera sentir aux autres abonné(e)s qu’il y a une personne réelle derrière les cases cochées. C’est aussi un signe que la personne inscrite est dans une démarche sérieuse, car écrire ce texte demande un effort. Beaucoup d’abonnés éliminent systématiquement les profils ne comportant pas de texte de présentation.

Même si c’est vous qui faites le premier pas et contactez d’autres célibataires, ce que vous aurez écrit sur votre texte de présentation aura une grande influence sur leur décision de chercher ou non à vous connaître.

Soigner la forme

Il n’y a pas que ce que vous dites qui compte, mais aussi la façon dont vous l’écrivez.

L’orthographe

Vous pensez peut-être que seule une personne superficielle jugera quelqu’un sur son orthographe ? Mais n’oubliez pas que la personne qui lit votre texte de présentation ne vous a jamais vu et ne connaît rien de vous. La présence ou l’absence de fautes d’orthographe est le premier élément qu’elle découvrira à votre sujet. Alors une annonce de site de rencontre avec des fautes d’orthographe et/ou de grammaire, c’est un peu comme inviter quelqu’un à danser en portant des vêtements déchirés.

Si vous demandez à un proche de vous aider à corriger les fautes de votre annonce, ce ne sera pas une tromperie ou un mensonge. Il est normal de soigner l’annonce comme il est normal de ne pas aller à votre premier rendez-vous en pyjama. Au minimum, vous pouvez utiliser un correcteur orthographique.

Quand la personne qui a lu votre annonce vous connaîtra mieux, elle pourra alors beaucoup plus facilement accepter vos difficultés en orthographe. Elle saura qu’il ne s’agit ni d’un manque d’intelligence, ni d’un manque de respect des autres.

Faciliter la lecture

Proscrivez de même tout ce qui peut rendre la lecture du texte difficile : abréviations, phrases longues ou compliquées…

Si vous voulez que quelqu’un lise votre texte de présentation, limitez-en aussi la longueur. La vue d’un long pavé risque de pousser les visiteurs/visiteuses à passer au profil suivant. Essayez de faire moins de 400 mots. 60 mots peuvent suffire. Vous pouvez utiliser un compteur en ligne. À titre d’exemple, ce paragraphe fait 52 mots.

Ce que vous cherchez ici

Le plus important est de dire, en peu de mots, ce que vous venez chercher sur ce site de rencontre : une relation amoureuse sérieuse. Vous pouvez le formuler de diverses façons : Je cherche l’homme/la femme de ma vie ; Je cherche quelqu’un avec qui construire ma vie ; Je désire avancer à deux ; Je souhaite fonder un foyer ; Je cherche l’âme sœur, etc.
Il est important que la personne qui visite votre profil sache que vous êtes là pour cela, et non pour des échanges à distance sans fin ou pour trouver des amis.

Quand j’étais sur le site de rencontre où j’ai rencontré mon mari, j’éliminais immédiatement tous les profils de célibataires qui disaient : « Je cherche une amitié et peut-être plus ». J’avais déjà des amis, je n’étais pas sur ce site de rencontre sérieux pour commencer une relation d’amitié et attendre des mois avant de savoir si cela pourrait être « peut-être plus ».

Des informations sur vous

Votre texte de présentation n’a pas pour vocation de donner une liste de tous les éléments importants qui vous concernent. Cette liste est déjà en grande partie dans votre profil. L’annonce est là pour montrer qu’il y a une âme derrière le profil.

Être vrai(e)

Ce dont vous parlez doit avant tout être vrai. Si vous cherchez à donner une image de vous-même différente de la réalité, cela ne pourra aboutir qu’à des déceptions.

Il est normal que ce que vous écrirez déplaise à certains. C’est justement une bonne chose. Vous devez attirer les personnes qui vous correspondent et non les autres. Alors n’hésitez pas à dire des choses qui peuvent repousser certains, qui seraient de toutes façon repoussés en vous connaissant ! Si vous parlez de vos valeurs, de votre personnalité, de vos idées politiques, de votre religion, vous ne ferez jamais l’unanimité, et tant mieux. Si vous écrivez dans votre annonce quelque chose d’engageant, c’est ce qui permettra à celui ou celle qui est fait(e) pour vous de voir que vous êtes différent(e) des autres, dans le bon sens à ses yeux.

Vous devez donc choisir de parler de certains éléments vous concernant. Si des choses vous tiennent particulièrement à cœur, c’est de cela qu’il faut parler. Si vous n’avez pas d’idée, vous pouvez regarder les différents éléments que vous avez notés dans votre profil, et dire quelques mots de certains d’entre eux. Ex : « J’ai une fille et un garçon qui sont ma joie de vivre » ; « Le courage est la valeur qui me tient le plus à cœur » ; « Je suis bavard(e) mais je sais aussi écouter » ; « J’aime bien regarder la télévision, surtout les films d’aventure » ; « Ma foi en Dieu a une grande place dans ma vie » ; etc.

L’importance du ton

Évitez ce qui peut vous donner l’air prétentieux : liste de qualités, ton condescendant…

L’humeur est vraiment bienvenu, s’il ne donne pas l’impression que vous manquez de sérieux. Évitez l’humour grinçant ou méprisant, évitez la vulgarité. Cependant, si vous ne savez pas mettre un trait d’humour dans un texte, ce n’est pas dramatique.

Si vous n’êtes pas du tout à l’aise dans cet exercice, alors tentez la franchise : « Écrire un texte n’est pas mon fort, vous verrez que je suis beaucoup plus à l’aise au téléphone/face à face. »

Les défauts et handicaps

La question de parler ou non de vos défauts et handicaps est assez délicate :

  • À toute petite dose, vous pouvez parler de vos défauts « sympathiques », ces défauts qui peuvent aussi être des qualités aux yeux de certain(e)s. Parler de certains de ces défauts (n’en faites surtout pas une liste) peut aider votre lecteur/lectrice à se rendre compte s’il pourra bien s’entendre avec vous ou non : « Je suis toujours en retard », « J’ai tendance à être dans la lune », « Je n’ai jamais réussi à suivre la mode », « Je suis bavard(e) », « Je suis timide ».
  • Certains handicaps plus gênants seront visibles dès la première rencontre, ou assez rapidement après : mobilité réduite, cécité, surdité, fatigue chronique importante… Il n’est donc pas envisageable d’attirer une personne que ce genre de handicaps repousse. C’est à vous de voir si vous préférez en parler dans votre texte de présentation ou dans un message. Attendre que la personne le découvre elle-même à la première rencontre peut provoquer une déception douloureuse.
  • Vous avez des défauts, handicaps ou expériences passées lourds, mais qui ne sont pas visibles immédiatement : vous êtes très jaloux(se), vous êtes colérique, vous avez une fragilité et avez déjà fait un séjour en clinique psychiatrique, vous avez fait de la prison, vous avez été alcoolique, vous luttez contre un cancer… Ce n’est pas mentir que de ne pas en parler dans votre annonce ni dans vos messages avant de vous rencontrer. Indiquer ces difficultés dès votre annonce fera fuir vos lecteurs/lectrices, parce qu’ils/elles ne savent pas que vous valez la peine d’être connu(e) même avec ces défauts. C’est en apprenant à vous connaître mutuellement que vous pourrez lui en parler petit à petit.

Vos attentes le/la concernant

Il est important de dire quelques mots aussi de la personne que vous cherchez.

Cet exercice est plus délicat que celui qui consiste à parler de vous. Voici certains pièges à éviter :

  • La liste de tout ce qu’il/elle fera pour vous : « Je cherche une femme qui m’aimera, qui me soutiendra et qui m’acceptera vraiment comme je suis. » En amour, donner et recevoir sont essentiels, ne donnez pas l’impression que vous voulez seulement recevoir.
  • Donner une description très précise : « Mon futur mari aime l’art et la lecture, il a déjà beaucoup voyagé et il rêve de faire le tour du monde. » Non seulement vous risquez d’éliminer beaucoup de personnes intéressantes ne correspondant pas exactement à vos idées, mais vous risquer de faire fuir aussi la personne qui y correspond, mais qui n’a pas envie d’être choisie sur catalogue. Est-ce que tous ces points sont vraiment fondamentaux pour accepter quelqu’un dans votre vie ?
  • Dire ce qu’il ne doit pas être : les phrases positives sont plus attirantes. Mieux vaut écrire : « Je rêve d’un couple ouvert aux autres » qu’écrire : « L’homme que je choisirai ne doit pas être fermé aux autres. »
  • Prévenir que vous êtes très blessé(e) et que vous vous méfiez de la personne qui va vous contacter. La plupart trouveront alors plus simple de ne pas vous contacter. Mieux vaut attendre de vous connaître un peu avant de parler de vos blessures. En en parlant dès votre annonce, vous donnez le négatif sans que vos lecteurs/lectrices ne connaissent le positif.
  • Être agressif envers ceux qui ne correspondent pas à vos critères. « Si vous n’avez pas telle caractéristique, passez votre chemin ». « Je suis comme ça et pas autrement, si ça ne vous plaît pas tant pis pour vous ». Ces phrases donnent une ambiance agressive à votre annonce, et peuvent faire peur même à ceux qui vous correspondent.

Le texte de présentation n’est qu’un élément de votre profil. Compléter les différentes rubriques de votre profil est indispensable, mettre une ou des photos est très fortement conseillé. On ne séduit pas juste avec un petit texte, les abonnés ont besoin d’en savoir plus sur ce que vous êtes.

Et quand ce sera votre tour de lire les annonces, n’oubliez pas combien il est difficile de se faire connaître à travers des mots, et n’éliminez pas trop vite les personnes dont le texte de présentation ne vous enthousiasme pas.

Les célibataires de Paris, Lyon, Bordeaux ou Nice sont tous à la recherche d’une rencontre authentique. Il faut savoir utiliser les sites de rencontre comme un moyen pour connaître de belles personnes, mais il ne faut pas attendre d’un outil informatique qu’il vous fasse découvrir toute la complexité d’une personne humaine.